Développement durable et domaine skiable

Le domaine skiable de Val Cenis, et la station dans son ensemble, est engagé depuis de nombreuses années sur une utilisation raisonnée de l’énergie et des ressources dans le cadre du développement durable des activités de loisirs. Pour préserver au mieux les ressources, le domaine skiable de Val Cenis met en place des actions au quotidien pour préserver la faune et la flore, préparer les pistes, transporter les skieurs sur les remontées mécaniques ou produire la juste quantité de neige de culture.

Optimisation de la consommation énergétique des remontées mécaniques

Dans le cadre de la sobriété énergétique et de la préservation des ressources, la station de Val Cenis adapte en permanence la consommation électrique sur les remontées mécaniques (locaux de commande, moteur électrique) en fonction de la présence et de l’affluence des clients sur les remontées mécaniques.

Affluence limitée = vitesse limitée = consommation limitée

La télécabine de Val Cenis Le Haut et les télésièges de l’Arcelle et de La Ramasse sont équipées de dispositifs qui permettent de détecter si les remontées mécaniques sont fortement utilisées, ou non. En période creuse (janvier ou période de midi en mars par exemple), les remontées mécaniques tournent automatiquement moins vites, et consomment donc moins d’énergie. A l’inverse, quand les skieurs sont nombreux, les dispositifs accélèrent le débit pour éviter un temps d’attente trop long aux skieurs.

Récupération de la chaleur

La salle hors-sac située au sommet de la télécabine du Vieux Moulin est également chauffée grâce à la récupération de la chaleur produite par l’appareil. Une optimisation rendue possible par des travaux réalisées en 2020 sur cette télécabine 10 places de dernière génération qui consomme également moins que les anciennes remontées mécaniques.

Val Cenis
VC_environnement-bouquetins
Protection de la faune et de la flore

Dans le cadre d’un partenariat liant le domaine skiable de Val Cenis au Parc national de la Vanoise, Val Cenis s’engage à la gestion et protection de la faune et la flore en Haute Maurienne Vanoise.

Val Cenis est par exemple l’un des 3 domaines pilotes du projet européen POIA Birdski qui vise au suivi du tétras-lyre,  un oiseau emblématique des Alpes, et ce en :

  • Créant des zones de quiétude pour le Tétras-lyre.
  • Équipant certains câbles de remontées mécaniques pour éviter les percussions des oiseaux.
  • Évaluant l’efficacité de ces actions pour la protection de l’environnement.

À l’issue des 3 ans du projet, l’ensemble des domaines skiables de l’arc alpin français bénéficieront du retour d’expérience des actions menées avec le domaine skiable de Val Cenis.

Protection de l'habitat du Tétras-lyre

Le tétras-lyre, bel oiseau dont le mâle affiche des caroncules rouges et une queue en forme de lyre, est une espèce vulnérable. Présente en Vanoise, et au coeur du domaine skiable de Val Cenis, ses effectifs tendent globalement à une régression. Inscrit à la directive européenne Oiseaux, le tétras-lyre fait l’objet d’une attention particulière.

Protégez le tétras-lyre : respectez les zones de quiétude

Sur le domaine skiable, des zones de quiétude ont donc été créés pour le tétras-lyre par les équipes des remontées mécaniques en lien avec le Parc national de la Vanoise. Même si les champs de poudreuse vous attirent, préservez ces petits secteurs où les tétras passent l’hiver. Car s’ils sont dérangés par des skieurs ou des pratiquants en raquettes, les tétras s’envolent. Normal pour un oiseau ? Oui mais en hiver, avec le froid et des ressources limitées, ils ont besoin de rester au sol, cachés dans la neige, pour conserver leur énergie. Les zones de quiétude sont parfaitement indiquées, respectez-les et profitez de tout le reste du domaine !

VC_dcouvrir-environnement-domaine-skiable-tetras © PN Vanoise-T.Faivre
Flocon Vert
Dameuse 100 % électrique : Val Cenis pionnière en France

Val Cenis est la première station française à s’être équipée d’une dameuse électrique. Un cap très attendu par toutes les sociétés de remontées mécaniques pour réduire l’utilisation des énergies fossiles, les émissions de gaz à effet de serre et les particules fines en montagne.

En 2019, Val Cenis était déjà la première station en France à tester le HVO pour ses engins de damages, un carburant très peu polluant. Dès l’hiver 2022-2023, la station de Val Cenis est allée plus loin avec une nouvelle dameuse 100% électrique.

Les équipes du domaine skiable exploitent en effet la nouvelle « Husky E-motion » du constructeur Prinoth, une dameuse adaptée à la préparation des pistes de ski de fond et de luge, des espaces ludiques, des sentiers piétons et des pieds de pistes. Le tout en silence ! Appréciable pour une utilisation en front de neige, à proximité des résidences touristiques.

Elaboration d’un nouveau modèle pour les stations de montagne
Val Cenis participe activement aux démarches permettant d’imaginer un nouveau modèle pour les stations de montagne.

Val Cenis et le domaine skiable travaille avec les autres acteurs de la montagne pour préparer l’avenir des stations de ski en France.

Bilan carbone Domaines Skiables de France : élaboration d’un outil de mesure de consommation énergétique afin de mettre en œuvre de nouveaux outils pour améliorer l’efficacité énergétique et réduire les émissions de gaz à effet de serre dans les stations de ski.

Projet européen Smart Altitude : approche pour aider les exploitants de stations de ski et les décideurs politiques à planifier, optimiser et mettre en œuvre des stratégies d’adaptation et d’atténuation face au changement climatique.

Chaire Tourisme Durable Université Savoie Mont Blanc : créer collectivement de nouveaux business model durables pour répondre aux enjeux du tourisme de montagne. Cette approche est à fort impact puisqu’elle permet d’imaginer un changement de paradigme, d’apporter un diagnostic approfondit, d’identifier les contributions des parties prenantes et de les associer à la démarche.

États Généraux de la Transition du Tourisme en Montagne : rassembler l’ensemble des acteurs de l’écosystème montagnard autour des enjeux de transition du tourisme pour travailler ensemble à construire des solutions d’avenir pour les territoires de montagne

Freeride et ski de randonnée